Territoriaux Snuclias

Paris 

Les malades ne doivent pas être pénalisés trois fois *

Le jour de carence instauré dans la Fonction Publique en cas d’arrêt maladie a finalement été maintenu. Cette disposition va durement pénaliser les agents contraints à congés maladie sur prescription médicale dans une période où les maladies liées au travail explosent.

Le jour de carence instauré dans la Fonction Publique en cas d’arrêt maladie a finalement été maintenu. Cette disposition va durement pénaliser les agents contraints à congés maladie sur prescription médicale dans une période où les maladies liées au travail explosent.

Cet indicateur concerne de nombreux agents à la Ville de Paris et a pour conséquence une dégradation de leur santé.

La Mairie de Paris est obligée par la loi d’appliquer cette mesure ...qui va lui faire économiser plusieurs millions d’euros. En revanche et dans le cadre de la libre administration des collectivités territoriales elle peut cesser de diminuer les primes en cas de congé maladie.

C’est d’ailleurs ce qui est appliqué aux agents de la fonction publique d’État qui, depuis le décret du 26 Août 2010 (et qu’ils soient titulaires ou non titulaires), gardent leurs primes en cas de congé maladie, d’accident de service, de maladie professionnelle, de congé maternité, d’adoption, de paternité, comme c’est le cas lorsqu’ils sont en congé annuel.

Les élus au Conseil de Paris ont su décider, par délibération, le versement intégral des indemnités aux Conseillers de Paris absents et présentant un certificat médical.

Monsieur le Maire de Paris, votre parti s’est opposé à ce jour de carence au Parlement.

Vous avez placé l’année 2012 sous le signe de la solidarité...les mesures du gouvernement vont vous faire économiser plusieurs millions d’euros. Soyez cohérent.

Pour le SUPAP-FSU ce qui doit être délibéré et voté par le Conseil de Paris

IMPÉRATIVEMENT ET DE TOUTE URGENCE

C’EST LE MAINTIEN DES PRIMES ET INDEMNITÉS

en cas d’arrêt de travail pour raison médicale !

* 1) par la maladie ; 2) par un jour de carence ; 3) sur les primes

Version imprimable de cet article Version imprimable