Territoriaux Snuclias

Fichiers administratifs, évaluations quantitatives et travail social : histoire d’une incompatibilité

Le 20/01/2012

Le 14 octobre 2011 notre syndicat du 93, avec sa section Conseil Général, organisait une journée de formation-réflexion sur le fichage généralisé, notamment dans le domaine du social et de la psychiatrie, les dangers de l’informatisation, les effets du recours au chiffre, de la recherche d’indicateurs de performance...

Pour les professionnels chargés de recueillir ces données, une réflexion s’impose.

 De tels fichiers sont-ils indispensables au travail social, à quelles finalités répondent-ils ?
 Comportent-ils un danger pour les usagers, les utilisateurs ?
 Quels impacts sur les pratiques professionnelles et sur le secret professionnel ?

La richesse des interventions nous a amenés à faire le recueil de cette journée sous la forme d’un document que le SNUCLIAS a voulu mettre à la disposition de tous et que vous pouvez télécharger ci-dessous.

Sur le site antidélation

Vous pouvez aussi télécharger une vidéo constituée de saynètes jouées lors de cette journée et illustrant bien la perte de sens du travail social tourné vers l’informatisation et le remplissage...

Voir aussi page 15 du recueil

 

Version imprimable de cet article Version imprimable