Territoriaux Snuclias

Paris 

Pas de SMIC pour Noël...à la Ville de Paris ! Nouvelles grilles en discussion

Revalorisation du SMIC au 1er décembre 2011 : versement d’une indemnité différentielle pour les agents publics

A la Ville on attendra janvier !!!

Le SMIC augmente de 2,1% au 1er décembre 2011, et sera porté à 1392,82€ bruts, soit l’indice majoré 301.

Cette augmentation impacte la rémunération de certains agents territoriaux qui de fait est désormais inférieure au SMIC !

Le ministre de la Fonction Publique a adressé, le 23 novembre, un courrier aux organisations syndicales pour les informer de la mise en place d’une indemnité différentielle pour la paie de décembre 2011, afin que le minimum perçu par les agents soit équivalent au SMIC. Il est cependant probable que nombre de collectivités mettent en avant les délais trop courts et retardent la mise en place de cette mesure...C’est notamment le cas de la Ville de Paris

Cette mesure va concerner 890 000 agents sur 5 millions de fonctionnaires ! Elle démontre l’écrasement des grilles de salaires particulièrement en début de carrière, qui s’ajoute à des déroulements de carrière plus longs, un blocage du point d’indice.....

Sont concernés par le versement de l’indemnité différentielle :

- Catégorie C :

échelle 3 jusqu’au 5ème échelon inclus

échelle 4 jusqu’au 4ème échelon inclus

échelle 5 jusqu’au 3ème échelon inclus

- Catégorie B : le 1er échelon des corps qui n’ont pas encore bénéficié de la réforme : TSC , AAB, secrétaires de documentation jusqu’au 1er janvier. TSS, contrôleurs de sécurité jusqu’en avril 2012.

Une réunion à l’initiative du ministre de la Fonction Publique devrait se tenir avant le 15 décembre pour exposer les positions du gouvernement sur le début des grilles de catégorie C...compte tenu notamment d’une nouvelle hausse prévisible du SMIC en janvier. Cette hausse sera probablement inférieure à 0.5%. Une fois de plus, cette situation illustre les effets de la politique du gel du point d’indice de la Fonction Publique ; le « déroulement » de carrière ne suffit même plus à maintenir le pouvoir d’achat en pied de grille de la catégorie C et les mesures de correction répétées se traduisent par un tassement de celle-ci, avec un traitement qui ne bouge pas ou à peine pendant plus de 10 ans à l’échelle 3.

Version imprimable de cet article Version imprimable