Territoriaux Snuclias

Paris 

C et B Ensemble à L’Hôtel de Ville lundi 7 mars !

Toutes et tous devant l’Hôtel de Ville
à 12h30 le lundi 7 mars 2011
avec tous les syndicats de la Ville de Paris

La DRH nous dit que le nombre de promotions au sein de la catégorie B est meilleur que les années précédentes… mais ce nombre reste inférieur à 15% des promouvables.
La DRH nous dit que c’est mieux qu’à l’Etat … mais elle reconnaît que c’est moins bien que dans la territoriale
Pourtant Paris (après Neuilly !) est la commune la plus riche de France !
Pourtant dans la fonction publique territoriale l’avancement est plus rapide !
La DRH nous dit que le nombre de promotions sera au moins le même en 2012, mais elle oublie de nous dire que :

- Dans les nouveaux statuts des corps, l’assiette de promouvables augmente, ce qui veut dire que les promouvables les plus anciens risquent d’attendre plus longtemps !

- Pour passer du premier au deuxième grade il y aura un examen professionnel.

La DRH a accepté comme nous l’avons demandé que des adjoints administratifs supplémentaires accèdent à la catégorie B :
Mais ce nombre reste limité à 80 alors que 3000 agents remplissent les conditions pour être promus.
Mais elle refuse l’accès à la catégorie B de 350 directeurs de centre de loisirs qui dans la territoriale ont accès à cette catégorie.

La DRH accepte la promotion de 16 assistants dentaires en catégorie B, mais nous n’avons aucune réponse positive pour les Webmestres, les Agents d’accueil et de surveillance principaux, les Agents d’accueil et de surveillance principaux des musées, les Adjoints administratifs des bibliothèques, les Correspondants d’hygiène et sécurité, les Agents de logistique générale inspecteurs de secteur ou huissiers de Mairie qui encadrent de nombreux agents, les Chefs d’équipe du nettoiement…

Quand la Ville de Paris veut, elle le peut. Exemple : les agents de Maîtrise bénéficient d’une carrière en 21 ans sur leur grade de recrutement au lieu de 33 ans pour les autres collègues de la catégorie B !
Le coût de la promotion, de tous les promouvables de catégorie C ou B représenterait une part minime du milliard d’euros que la Mairie engrange chaque année grâce à la spéculation immobilière !

Qu’on promeuve donc tous les promouvables… ou alors que la Mairie nous trouve des logements bon marché pour nous loger sur Paris, ce dont elle est bien incapable !
Comment l’Adjointe au Maire chargée des personnels dans un courrier du 1er mars adressé aux organisations syndicales peut-elle dire que les « promotions de grade sont et resteront nécessairement plus sélectives car il leur revient de prendre en compte une efficacité ou une responsabilité particulière ».

Vivons-nous sur la même planète, celle des studios de 9 m2 à 500 euros par mois et des trois pièces à plus de 1000 euros ?

Toutes et tous devant l’Hôtel de Ville
à 12h30 le lundi 7 mars 2011
avec tous les syndicats de la Ville de Paris
Un préavis de grève est déposé entre 12H et 14 Heures le 4 mars 2011

Version imprimable de cet article Version imprimable