Territoriaux Snuclias

Temps de travail : NON à la suppression
de nos acquis sociaux

Le 09/03/2021

Alors que l’engagement des agents publics dans la période de crise sanitaire est salué dans les discours, dans les faits leur statut et leurs conditions de travail continuent à être attaqués de toute part. Gel du point d’indice, sous-effectif chronique, glissements de tâches et polyvalence imposée pour compenser les absences, recrutements gelés, télétravail avec les moyens du bord… Nos missions sont de plus en plus difficiles à assurer alors que les besoins de la population vont grandissant..../

Objectif 32 heures !

C’est pourquoi, la FSU Territoriale revendique la baisse du temps de travail à 32 heures par semaine dans le public comme dans le privé, sans perte de salaire. Réduire le temps de travail, c’est en effet lutter contre le chômage, c’est réduire les inégalités sociales et la pauvreté, améliorer la santé des salarié.e.s et donc réduire les dépenses de santé tout en alimentant la protection sociale. Réduire le temps de travail, c’est enfin améliorer la qualité des services publics par une meilleure répartition de la charge de travail des agents.

Ci-joint le tract, bonne lecture

 

Version imprimable de cet article Version imprimable