Territoriaux Snuclias

C’est désormais clair : notre Collectivité refuse de reconnaître notre travail, notre engagement et notre implication

Lors de la séance censément conclusive sur les négociations, du mercredi 27 septembre, les représentants du personnel ont ferraillé sur les trois sujets en cours : l’action sociale, le régime indemnitaire et le temps de travail. Nous reviendrons vers vous de manière plus globale dans les jours à venir sur les deux premiers mais nous ne pouvions différer une prise de parole collective sur la question du travail.

Malgré les débats, les apports d’information sur les dispositions réglementaires permettant d’accorder des jours de repos supplémentaires, la Collectivité ne dévie pas et supprime des jours de congés : de 5 à 9 jours selon les implantations.

Malgré les dizaines de milliers d’heures écrêtées dans les sièges, malgré l’engagement sans faille des collègues des sièges et des lycées,malgré la multiplication des déplacements et les milliers d’heures disparus dans les entrailles des logiciels de gestion du temps, malgré la présence régulière des agents des lycées en dehors de leurs horaires habituels pour contribuer au fonctionnement des établissements dans toutes leurs activités, c’est bien la fable du Président selon laquelle nous ne travaillerions pas assez qui définit le cadre du futur règlement du temps de travail.......

Pour que la fusion ne soit pas une fois encore synonyme de régression et de dégradation pour tous, mobilisons-nous !

Documents associés

Version imprimable de cet article Version imprimable