Territoriaux Snuclias

Protection de l’enfance en danger : les professionnels de l’ASE et des associations de Seine- Saint-Denis s’expriment

Le 28/11/2018

Nous nous sentons concernés par la Tribune des juges des enfants du Tribunal de Bobigny et par les différentes réactions de plusieurs associations et services de protection de l’enfance, sur l’ensemble du territoire français. Aujourd’hui, Nous, travailleurs sociaux à l’Aide Sociale à l’Enfance de Seine-Saint-Denis, vous alertons sur la façon dont nous sommes précipités vers un nouvel échec de la protection de l’enfance.

Nous alertons régulièrement notre direction départementale sur nos conditions de travail et notre difficulté chronique à assurer nos missions de service public. Les impossibilités à faire notre travail sont, de notre point de vue, la conséquence non seulement d’une privation des moyens que nous avions (non remplacements ou réductions du personnel, redéploiements, problèmes logistiques récurrents, isolement des circonscriptions) mais aussi des effets secondaires de l’organisation actuelle du travail et des moyens inadaptés mis à notre disposition au regard des missions qui nous sont confiées.

- NOUS, travailleurs sociaux de Seine-Saint-Denis, dénonçons ces processus qui vont à l’encontre des directives de la loi de 2016, laquelle préconise de favoriser la protection, la stabilité et la continuité des parcours dans la prise en charge des enfants confiés.
- NOUS, travailleurs sociaux de Seine-Saint-Denis, dénonçons les oppositions entre politiques territoriales et étatiques, lesquelles fabriquent des maltraitances institutionnelles et valorisent les chiffres au détriment du sens donné à notre action.
Si les juges dénoncent le fait de se retrouver à ordonner « des mesures fictives », NOUS, travailleurs sociaux de Seine-Saint-Denis, dénonçons l’imposture que devient la protection de l’enfance.

Documents associés

Version imprimable de cet article Version imprimable